Tour d’y voir suivi de Panorama de la Critique

Pierric Maelstaf
Panorama de la Critique
précédé de Tour d’y voir

 

L’esprit critique ne s’enseigne pas. Le libre arbitre ne se décrète pas. Pour autant, on ne cesse de donner son avis, d’influencer les opinions et ce, depuis l’Antiquité. Longtemps pratiquée comme une autorité, un jugement définitif voire une injonction péremptoire et indiscutable, la critique ne s’est pas constituée en un jour, ni dans une seule tête, et encore moins sans remise en question.

Dans ce parcours, de l’Antiquité à nos jours, et à travers ses lectures, l’auteur met en avant les tendances et réflexions esthétiques qui ont construit une discipline riche et surprenante. Convaincu que la critique n’est pas négative en elle-même, mais qu’elle est une machine à découvertes et une méthode d’ouverture, notamment de nos sensations et de nos émotions, il défriche les concepts utiles, portatifs, qui peuvent sublimer nos propres perceptions esthétiques.

Dans Tour d’y voir, l’auteur nous plonge dans la tête d’un des jeunes étudiants qui ont participé au scandale d’Hernani et qui a pu devenir un critique important de son temps.
Pierric Maelstaf a dirigé des ouvrages collectifs (Causeries du Boulevard). Il écrit également des pièces de théâtre (Contre, d’après Marcel Proust, Le Citoyen, le Philosophe et le Lecteur, Laexicozoïque, Esprit critique, Allons enfants, etc…).

Image : Collage 610 – Philippe Garnier de la Baudinière (droits réservés)